Le Roule







La famille Rouland à la ferme du Roule vers 1925 
Une dizaine de chevaux, la famille complétait ses revenus par des travaux de fardier.
Le bâtiment au fond est maintenant rasé.
Assise sur la voiture :Madeleine Rouland
Près de son cheval : Ferdinand Maurice, ardoisier.
A droite contre la maison : Charles Rouland père et son épouse Juliette.



Ci-contre, de gauche à droite sur la carte postale,  vers 1923
Le photographe et sa voiture, Ernest Saquet propriétaire du café, Léopold Alciliade Saquet, Blanche Saquet, deux filles du village, Flora Saquet (épouse d’Ernest et mère de Blanche)

Anecdote tout à fait étonnante sur ce café du Roule. Narcisse Désiré Eléonor Vaillant (né en 1805) stoppe en forêt de Lyons un carrosse dont les chevaux se sont emballés. Quelle n'est pas sa surprise d'en voir descendre l'Empereur Napoléon III ! En récompense, l'Empereur lui propose la Légion d'Honneur ou un débit de tabac. Le père Vaillant lui rétorquera alors : " Sire, je préfère la Légion d'Honneur mais je ne suis pas riche, alors je choisis le débit de tabac ". Vers 1920, Ernest Saquet est contremaitre à la boissellerie et Flora, son épouse et petite-fille de Narcisse, tient le café. Ils le revendront vers 1930 à la famille Gallard pour acheter un café-épicerie à Rouen. 

(anecdote rapportée dans un E.Mail de décembre 2001 par François Postaire, Léopold Alciliade Saquet étant son arrière-arrière grand-père maternel . Merci)


Toujours le café et la famille SAQUET en 1907, en vue opposée.


Vers 1920 : Ernest et Flora Saquet avec la BB peugeot
devant la porte de la boissellerie où travaillait Ernest comme contremaître.
C'est le père de Flora qui avait colorié la photo à l'époque avec un produit spécial. 
 Source F.Postaire


Le 26 juin 1933 devant la même boissellerie.
Ernest et Flora devant la superbe Citroën 5HP type C2 (Modèle 1923-1924 pour les amateurs). Leur fille Blanche est assise sur les marches . Source F.Postaire







Cliché des années 40-50 par l’abbé BRETOCQ