Pierres tombales de la famille de Frémont

             Marie Anne Thérèse de Beaupuy est l'épouse d'Antoine de Frémont. En secondes noces, elle épouse Henri Jean de Chandler, officier supérieur de la garde royale. Par Ordonnance Royale, elle obtient contre la somme de 300 Frs à verser à la commune, la jouissance perpétuelle de17 m² de terrain dans le cimetière pour la sépulture du Marquis de Rosay. Personne généreuse, elles s'engage aussi à verser aux pauvres de Rosay une rente annuelle de 50 Francs.
             Il y a quelques années, la tombe menaçant de s'effondrer, la commune a fait installer ces grilles pour protéger le caveau.
             Adolphe Joanne, dans sa Géographie de l'Eure de 1890, note sur Rosay: "Dans le cimetière, tombeau en marbre blanc, d'une marquise de Rosay morte en 1778". Il s'agit de Charlotte Renée Félicité de Frémont d'Auneuil, qui avait épousé son oncle Christophe Louis de Frémont, décédée en 1778 à l'âge de 42 ans.
             La belle marquise est désignée dans le pays sous le nom de "Dame qui revient".



A gauche, adossée au mur de pierre,
Marie Anne Thérèse de Beaupuy
Epouse d'Antoine de Frémont, décédée le 10 Août 1837.

Antoine de Frémont, fils aîné d'Adrien Robert de Frémont
Né en 1762 et décédé le 30 octobre 1827
Maire de Rosay.



Adrien Robert  de Frémont
Décédé le 23 décembre 1792 à l'âge de 83 ans
Dernier seigneur de Rosay



"TOMBES MILITAIRES"
"Loi du 4 Avril 1873"


A l’automne 1870, après la défaite de Sedan, la comtesse Apollonie de Valon transforme son château de Rosay en hôpital. On disait "ambulance" Elle accueille les blessés de Sedan et plus tard ceux de la bataille de Brémulles près d’Ecouis. La ligne de défense de l’Andelle est tenue par 1500 hommes dans notre canton. Les morts seront enterrés au cimetière de Rosay

Ces tombes de la guerre de 70 ont disparu de nos cimetières.


Le premier maraîcher de Rosay : Xavier Dupont (1820-1891)
L’arrière grand-père de Max et Désiré Dupont avait épousé la fille de Pierre Poyer,
le jardinier du château. L’une des rares pierres tombales encore debout.